Communiqué de presse

Décès du Maire de Rezé, Hervé Neau

C’est avec une immense tristesse que nous avons appris ce matin le décès de notre Maire, Hervé Neau.

Nous tenons à exprimer nos condoléances sincères à ses proches. Nous apportons notre solidarité à nos collègues élu·es du Conseil municipal et aux agent·es de la municipalité dans cette épreuve.

Nous invitons les rezéennes et les rezéens qui le souhaitent à venir exprimer leur soutien et leur sympathie ce soir à 18h sur le parvis de l’hôtel de ville.

Les élu·es de Rezé à Gauche Toute

Couvre-feu étendu à Nantes-Atlantique : bravo monsieur le Maire !

Par voie de presse le 31 janvier 2022, Hervé Neau, Maire de Rezé, demande un couvre-feu complet pour l’aéroport de Nantes Atlantique de 22h à 7h.

A Rezé à gauche Toute, nous sommes particulièrement heureuses·x de cette prise de positionqui figurait dans notre cahier d’acteur sur l’aéroport en 2019, dans notre programme pour l’élection municipale de 2020, puis que nous avons rappelée dans les magazines municipaux de mai 2021 et de novembre 2021, ainsi qu’en conseil municipal en mai 2021, et en novembre 2021.

Expression de Rezé à Gauche Toute en vue des élections départementales

Rezé à Gauche Toute regrette que des candidatures de rassemblement citoyennes de gauche et écologistes n’aient pas pu être proposées pour les cantons de Rezé 1 et 2 pour les élections départementales des 20 et 27 Juin prochain.

En conséquence nous ne prenons pas position pour l’une ou l’autre des candidatures de gauche et écologistes au premier tour de l’élection. Bien évidemment nous ne souhaitons pas que la droite l’emporte dans nos 2 cantons et nous invitons au second tour à faire barrage à la droite.

Aides liées à la crise sanitaire : un saupoudrage essentiel pour la ville ?

Pendant la crise sanitaire, aucun conseil municipal ne s’est tenu à Rezé, alors que Rezé à Gauche Toute réclamait depuis le 21 mars une réunion de l’ensemble des élus municipaux pour faire face à la situation d’urgence.

C’était pourtant possible en adaptant les modalités, comme certaines villes l’ont fait — telle Grenoble le 20 avril — et comme le prouve ce 11 juin à Rezé avec des modalités particulières à la Trocardière.

Lors de ce conseil municipal ont été présentées un certains nombre de mesures de soutien à des acteurs  associatifs ou économiques, ou encore aux agents municipaux, auxquelles il est difficile de s’opposer sur le fond, raison pour laquelle nous les avons votées pour la plupart.

Cependant, 17 jours avant le second tour des élections, la méthode interroge.