Aides liées à la crise sanitaire : un saupoudrage essentiel pour la ville ?

Pendant la crise sanitaire, aucun conseil municipal ne s’est tenu à Rezé, alors que Rezé à Gauche Toute réclamait depuis le 21 mars une réunion de l’ensemble des élus municipaux pour faire face à la situation d’urgence.

C’était pourtant possible en adaptant les modalités, comme certaines villes l’ont fait — telle Grenoble le 20 avril — et comme le prouve ce 11 juin à Rezé avec des modalités particulières à la Trocardière.

Lors de ce conseil municipal ont été présentées un certains nombre de mesures de soutien à des acteurs  associatifs ou économiques, ou encore aux agents municipaux, auxquelles il est difficile de s’opposer sur le fond, raison pour laquelle nous les avons votées pour la plupart.

Cependant, 17 jours avant le second tour des élections, la méthode interroge.

Rezé à Gauche Toute réaffirme son soutien à Salah Hamouri, victime d’une tentative d’enlèvement

Salah Hamouri, citoyen français, avocat qui se bat pour le respect des droits humains et la dignité des prisonnier·es politiques dans les geôles israéliennes, qui a été reçu en mairie de Rezé en janvier 2020, a été victime mercredi 20 mai 2020 d’une tentative d’enlèvement à Ramallah. Voir l’article de Ouest-France ci-dessous.